Non à la fermeture du centre médico-psychologique des Lilas !

Signez la pétition
SolidaritéPublié le
19 septembre 2022
- Mis à jour le
21 septembre 2022
Fichier joint lettre_contre_la_fermeture_du_cmp-1.pdf

Lionel Benharous, Tony Di Martino et François Dechy, Maires des Lilas, de Bagnolet et de Romainville, les élu·es et de nombreux membres des communautés éducatives des trois villes, s’opposent à la fermeture du Centre Médico-Psychologique des Lilas.

Dans un courrier adressé à François Braun, Ministre de la santé et de la prévention, les signataires expliquent que les regroupements de structures (tel que celui prévu à Montreuil), pour des raisons essentiellement financières, éloignent gravement les usager·es, et en particulier les plus modestes et les plus fragiles du service public. « Cet éloignement, nous le savons, entraînera des ruptures dans les parcours de soin de nombreux enfants actuellement pris en charge ainsi qu’une diminution de la qualité du suivi et de la prise en charge des jeunes patient·es. » Pour Lionel Benharous, la décision de fermer le Centre Médico-Psychologique des Lilas n’est pas acceptable car si les services de santé de proximité sont regroupés, le principe d’égalité d’accès à la santé pour tout·es les habitant·es est remis en cause. « Nous défendons un service public accessible à tout·es et réparti de manière équitable sur le territoire et exigeons le maintien des structures de proximité pour le bien-être des jeunes de nos territoires ».

SIGNEZ LA PETITION ://www.change.org/p/non-%C3%A0-la-fermeture-des-cmp-enfants-de-nos-villes

Retrouvez la lettre au ministre ici.